AFNeT Standards days 2022

Débrief des AFNeT Standards days 2022

Les AFNeT Standards Days 2022 et les ATLAS Projects Days ont été un grand succès, et ont permis de réunir physiquement la communauté ATLAS ! Prochaine étape : le comité Stratégique d’ATLAS le 28 juin, mais avant, que faut-il retenir de ces deux jours autour des standards ?

 

2 jours qui ont fait émerger les priorités numériques françaises

Les Keynotes de nos invités (Elisabeth Kervella, Chief Data Officer DIPNN EDF ; Philippe Latombe , Députée de la Vendée et auteur du rapport sur la Souveraineté Numérique Nationale et Européenne ; Ludovic Donati , Directeur de la Transformation & Performance Numérique du groupe Eramet; correspondant numérique du Comité Stratégique de la Filière Mines et Métallurgie; vice-président AFNeT et Jean-Pierre Souzy, Head of Engineering Process, Methods and Tools, Airbus , vice-président AFNeT) ont démontré la richesse de l’approche intersectorielle d’ATLAS qui apporte tous les bénéfices d’une fertilisation croisée dans le Nucléaire, l’Aéronautique,  la Construction, la géologie/géographie, les Mines et Métallurgie, la Santé, l’Automobile, …

De nombreux échanges ont eu lieu autour des 23 posters de projets rassemblés dans l’exposition « ATLAS Project Days ». C’était la première présentation commune et chacun a pu apprécier la richesse du ATLAS Program et la complémentarité de nombreux projets entre domaines numériques et filières industrielles.

En somme, ces 2 jours s’inscrivent dans les trois priorités du numérique en France, évoquées par Philippe Latombe lors de sa Keynote d’introduction :

  • Accélérer la numérisation dans l’espace public français et moderniser nos entreprises, tout en conservant notre souveraineté («la data est le pétrole de demain», Joe Biden),
  • Soutenir le développement de l’industrie française du numérique et du numérique dans l’industrie, là encore dans le cadre européen,
  • Privilégier la souveraineté française mais également s’ouvrir à l’Europe.

Des priorités numériques auxquelles travaillent l'AFNeT et le Programme ATLAS

C’est avec les mêmes objectifs qui feront l’industrie de demain que L’AFNeT anime depuis plus 40 ans les groupes des référents numériques des filières industrielles françaises et a toujours privilégié, en capitalisant sur le succès de Boost Aerospace :

  • Le partage d’expériences entre filières,
  • L’identification de briques et projets numériques communs,
  • La maîtrise des standards pour accélérer le business des grandes, moyennes et petites entreprises industrielles.
  • La création de plateformes collaboratives

Forte de l’appui des filières industrielles et de la DGE, l’AFNeT avec ses partenaires (AFIS, AIF and MINnD), pilote le Programme ATLAS co-financé par l’État et des industriels: la mission d’ATLAS est la mutualisation numérique entre filières et pour cela nous identifions et favorisons des « communs » à spécifier et déployer dans les éco-systèmes. 

Lors de ces 2 jours, chacun des 8 domaines numériques de mutualisation inter-filières identifié et développé dans ATLAS a pu faire faire le point sur son avancement : les projets concrets partagés par chaque industriel, les méthodologies, les projets de coopérations entre industriels, les architectures en cours d’approfondissement, les standards identifiés, les perspectives, …

Ce fut l’occasion d’exposés enthousiasmants sur :

  • Le jumeau numérique dans le domaine de la santé, notion issue du smart building et de la smart city qui permet d’accélérer la pertinence d’interventions chirurgicales et donc permet d’accélérer la numérisation des blocs opératoires,
  • Les travaux académiques sur les systèmes de systèmes qui permettront la numérisation rapide des modélisations et donc l’accélération des projets immédiats de numérisation
  • Des déploiements numériques réussis au sein d’entreprises inspirantes, comme Bridor qui s’est servi du numérique comme un outil de montée en compétence en portant une attention particulière à l’aspect humain des projets
  • Le levier que constitue la RSE dans la numérisation des entreprises, afin qu’elles puissent satisfaire plus simplement les obligations de publications écologiques, entre autres.

Dans la perspective des transitions écologiques et numériques nécessaires pour l’industrie mondiale, la mutualisation apportée par le Programme ATLAS est indispensable.

Des priorités portées également à dimension européenne

GAIA-X offre une nouvelle opportunité de mettre en valeur les compétences de l’AFNeT et de ses partenaires, ainsi que la pertinence de l’approche du ATLAS Program. En effet, si la DGE s’inquiète de la faible présence des industriels français au sein des groupes de travail GAIA-X AISBL, Le hub France GAIA-X est à aujourd’hui un tournant : du cloud souverain aux écosystèmes de confiance qui vont permettre une nouvelle industrie de la donnée à l’image du AgDataHub ou du dataspace Mobilité en cours de construction.

Avec le soutien des CSF, au nom d’ATLAS,  l’AFNeT propose de participer activement à l’animation des dataspaces du Hub France aux côtés du CIGREF, de l’IMT, NUMEUM, … Le Programme ATLAS permet ici, encore une fois, de réunir les compétences de l’AFNeT, de ses partenaires et des industriels impliqués. Avec ces atouts, ATLAS peut faire atterrir plus rapidement les projets au sein d’un dataspace et la cross fertilisation inter-dataspaces. Car ce sont bien des Dataspaces avec les opportunités de business liées au développement de l’industrie de la donnée qui peuvent inciter les industriels utilisateurs ou fournisseurs à mieux s’impliquer.

Un Cercle d’Échange et d’Influence à été mis en place par l’AFNeT et ses partenaires au sein du Hub France, afin de construire une politique industrielle française qui sera soutenue par les industriels français participant à GAIA-X. Un rôle spécifique est attendu dans ce Cercle, de la part des 7 industriels utilisateurs ou fournisseurs membres du Conseil d’Administration de GAIA-X AISBL. L’instance de gouvernance Dataspace de GAIA-X AISBL reste à investir.

C’est avec cette perspective enthousiasmante de dynamisation du tissu industriel français que ces deux jours se sont achevés.

Retrouvez ici :

 

Le Comité Stratégique d’ATLAS se tient le 28 juin, l’équipe ATLAS  organise actuellement des réunions de travail avec toutes les filières industrielles pour étudier ensemble comment amplifier leur participation aux travaux d’ATLAS, afin que chaque filière en profite le plus possible en 2022 et 2023. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez participer à une de ces réunions.

Partagez cet article :